·

Exposition TERRE 2050

Exposition collective du 14 au 25 août 2018

au centre d'artistes ATOLL, Victoriaville, Qc

Vous pourrez y voir ma proposition : Machine à broyer les abeilles, 2018.

2050, les abeilles ont disparu, victimes de la machine humaine. En hommage aux butineuses, ma proposition visuelle met en vue deux disques avec deux tiges de part et d’autre formant un effet miroir. La matière principale est la cire d’abeille qui recouvre l’ensemble du tableau. Conceptuellement, les deux formes circulaires évoquent un mécanisme tournant sur lui-même, broyant en son centre toute matière. Les deux tiges se présentent comme des récipients contenant des abeilles mortes. Un fossile rappelant une abeille surdimensionnée est embossé dans la cire, une dernière trace d’une cohabitation entre la nature et l’humain pour entre autres, la production du miel et la pollinisation.

L’héritage des abeilles est incommensurable pour l’humanité. Elles étaient là avant nous et elles nous ont montré l’agriculture, la démocratie et l’organisation sociale. Mais tout ça n’a plus d’importance en 2050.


Liste des projets